Hausse du prix de la carte grise en 2017

La reforme territoriale en date du 01 janvier 2016 aura eu des impacts considérable sur le tarif actuel des cartes grises. En effet, la réduction à seulement au nombre de 13 de l’effectif des territoires français ne sont pas sans conséquences sur les taxes. Concernant l’année prochaine, chaque région se retrouve dans l’obligation de procéder à la hausse du coût des cartes grises dont l’objectif principal est de renflouer leurs caisses respectives. Toutefois, le taux de la hausse ne sera pas unique, celui-ci dépendra entièrement de chaque région.

Des tarifs différents pour chacune des 13 régions

Relevant de l’inévitable, la hausse prochaine du tarif de la carte grise différa toutefois au départ pour chacune des 13 régions. Ce fut au cours d’un conseil régional spécialement prévu à cet effet que le nouveau tarif à adapté a été discuté. Pour les quelques régions suivantes, à savoir Midi-Pyrénées, Champagne-Ardenne, Lorraine et Picardie les tarifs actuellement adoptés vont de 34 euros à 45 euros.

Mais visant l’unité de l’ensemble des territoires français, tous les conseils régionaux étaient en pleine concertation en mai dernier dans le but de mettre en place un tarif commun pour toutes les régions. Il est à noter que les contribuables doivent s’attendre à une hausse environnant les 40 % pour les nouveaux tarifs à appliquer à partir de janvier prochain.

En quoi augmenter le prix de la carte grise prime-t-il pour les régions ?

Si les régions ont connu une réduction majeure en nombre, c’est loin d’être le cas pour les taxes. Au contraire, la reforme territoriale nouvellement adoptée a conduit à un accroissement considérable de ce dernier. Et à ce sujet, ce seront les automobilistes qui auront le plus à perdre vu que pour certaines démarches administratives, plus précisément l’obtention d’une carte grise comme sur cartegriseminute, ils devront payer plus.

Actuellement très mal en point la plupart des caisses régionales françaises comptent sur cette hausse exagérée du tarif de la carte grise pour se remettre à flot. Pour la région Franche-Comté par exemple, elle s’attend à amasser annuellement pas moins de 17 millions d’euros grâce à la revue à la hausse du prix de la carte grise.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.